Vendredi 6 avril 2012 5 06 /04 /Avr /2012 13:48

Et il va falloir se retrousser les manches. Les mauvaises nouvelles s’accumulent : On vient d’apprendre la faillite du fabricant allemand Q-Cells, et la mise en redressement judiciaire de l’installateur français Evasol. Le secteur en France a perdu plusieurs milliers d’emplois. La baisse trimestrielle des tarifs d’achat, difficile à suivre (d’autant que les tarifs qui s’appliquent au trimestre, ne sont connus que tardivement), n’incite pas à l’investissement. Et EDF AOA tarde à payer les producteurs. On a touché le fond là, non ? Très dur.  Le thème du 1er colloque national photovoltaïque organisé par le SER « reconstruire la filière photovoltaïque française » tenu hier, a un air de défi à relever de toute urgence. En espérant que tout le monde s’y mette.

 

Parmi les objectifs rappelés lors du point presse : Les professionnels veulent mettre en place un marché intérieur pérenne, avec un parc installé cumulé de 20 000 MW à l’horizon 2020, (et 40 000 MW à l’horizon 2030). Arnaud Mine, Président de SOLER (branche photovoltaïque du SER) précise que «la baisse des coûts de la technologie est une chance », car l’objectif de 20000 MW visé pour 2020 sera plutôt moins cher que les 5400 MW fixé initialement.

 

Le SER veut valoriser, dans le système de soutien à la filière, les produits d’origine européenne, avec, par exemple, une majoration de +10% sur le tarif si 60% du panneau est européen. La formule marche en Italie où le tarif d’achat est majoré si les matériels sont fabriqués en Europe. Annoncée chez nous, elle a été reportée par la DGEC.

 

Quelques bonnes nouvelles : en France, dès 2016, l’électricité photovoltaïque sera d’un coût inférieur au prix de l’électricité chez le particulier.

 

Arnaud Mine évoque le savoir-faire de notre industrie qui enregistre de jolis succès à l’export. Au Kazakhstan, sous la houlette de l’INES (Institut National de l’Energie Solaire), un consortium d’industriels (CEIS, ECM Technologie, SEMCO Engineering) a monté un projet d’usine de fabrication clé en mains depuis le wafer (plaquette servant à fabriquer la cellule) jusqu’au module, basé sur des technologies françaises et d’une capacité de production de 60 MW extensible à 100 MW. L’usine doit démarrer fin 2012. D’autres PME sont impliquées dont MERSEN, Vesuvius, BEA, Thermocompact, Urbasolar.

 

Jean-François Rousseau (Vice-Président de SOLER) dit que le solaire résidentiel reste intéressant, mais que les communications négatives le font souffrir.

 

Brusquement, gros coup de blues de ma part. J’avais proposé déjà l'an dernier à plusieurs reprises un sujet sur le photovoltaïque à des magazines à large diffusion. Recalé. Trop bobo, trop compliqué à expliquer…  

 

Le Toit Bleu

                                                            Un coin du Toit Bleu     Photo : Marc Mossalgue/CLER

 

 

En rentrant chez moi, dans le métro, je me rappelle, il y a 2 jours, ma visite du Toit Bleu. Il fait beau. L’installation (22 kWc), qui fête ses 10 ans, a produit en moyenne 22000 kWh/an soit près de 10% de plus que la prévision initiale, sans problème de maintenance. Sous les rayons du soleil, elle a de beaux reflets bleutés. Patrick Behm, le Président d’Enercoop, qui vient de signer un contrat pour acheter son électricité,  dit « le photovoltaique, c’est une technologie géniale ». Marc Jedliczka, le Directeur Général d’Hespul raconte qu’il a chez lui des vieux Photowatt qui marchent toujours et qu’il a récupéré aussi quelques panneaux photovoltaïques d’un aéroport qui s’en débarrassait. Il les a installés sur son poulailler, et ils fonctionnent bien. YESSSSSSSSS. Voilà un angle susceptible d’intéresser des rédactions, me dis-je ! La récup’, avec la crise, c'est devenu tendance. Et puis, tendance ou pas, le soleil brille pour tout le monde et avec un peu d’astuce, on arrivera bien tous à en profiter. Il parait que beaucoup de grecs sont très remontés contre un méga projet allemand de couvrir le Mont Pentélique de panneaux photovoltaïques, mais qu’il y a dans un quartier d’Athènes un atelier coopératif où l’on fabrique ses propres panneaux solaires qui ne désemplit pas.

Par Mijo - Publié dans : solaire - Communauté : Ecologie et Environnement
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Profil

  • Journaliste indépendante. J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques. Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés